Steinheil n’est plus … Difficile de l’oublier pour les gens de la Vallée, qui furent des générations à y vivre, au delà de la notion de travail. Et un jour ce fut terminé, les portes fermées.

Un sursaut de vie sauvage avant l’anéantissement.