Nous voici donc à trois mois des élections municipales du 15 mars, et les spéculations vont aller bon train. Il semble pourtant que cet intérêt soit encore limité au microcosme, la plupart des administrés n’en perdant pas encore l’appétit ou le sommeil. 

Faut-il jouer avec les pronostiqueurs ? D’ailleurs, il semblerait que nos amis des DNA soient dans les starting blocks pour préparer un premier état des lieux dans la Vallée.

Voyons un peu … Les 26 communes de la Vallée sont intégrées dans la CCVB- Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche, dont l’organe représentatif sera le deuxième étage de la fusée électorale. Certains souhaitent poursuivre leur chemin communal sans ambiguïté, et d’ailleurs en conviennent très naturellement : Jean-Louis Batt, Marc Girold, Alain Ferry, Laurent Bertrand, Philippe Remy, Marc Scheer, Jean-Bernard Pannekoecke, André Woock, André Wolff, Emile Fluck, Thierry Sieffer, Hubert Herry.

A confirmer Guy Hazemann, Alice Morel, Maurice Guidat, Myriam Scheidecker, Gérard Desaga, Pierre Reymann, Marc Dellenbach. Avec une éventuelle succession dans les communes de Barembach, Muhlbach, Urmatt, Plaine, Saâles, Solbach et Wildersbach.

Ce petit tour d’horizon rapide a l’air de montrer qu’il y aura peu de changements dans la Vallée, sauf surprises de dernier moment avec d’éventuelles apparitions de listes concurrentes dans certaines communes. Mais pour le moment, tout paraît bien calme …

Par contre, la campagne (moins visible) pour la présidence et les vice-présidences du prochain conseil communautaire sera à suivre avec intérêt !

Catégories : Elections

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *