Christo disparu voulait faire un cadeau à Paris en emballant l’Arc de Triomphe. La fondation Christo réalise et finance le projet chiffré à 14 millions …

« Le 18 septembre au matin, une fois que nous aurons fini de disposer les cordes et d’apporter les dernières touches, les grilles de protection du chantier en cours seront retirées pour permettre gratuitement au public de venir, de voir et de toucher l’œuvre d’art », indiquait dimanche Vladimir Yavachev, neveu de l’artiste et superviseur du projet. Le chantier est d’ailleurs visible sur Internet. L’œuvre (terminée) sera à découvrir du 18 septembre au 3 octobre 2021.

Les oeuvres de Christo n’ont aucune fonction et aucun message à passer. Christo avait pour projet d’empaqueter des lieux de la vie quotidienne qu’on finit par ne plus regarder pour le mettre en valeur et que l’on pose à nouveau l’œil dessus. La démarche est vivement controversée, les réactions sont indignées, l’oeuvre choque, fait réfléchir, ouvre le débat.

Réflexion très basique : ces 14 millions pour un inutile éphémère, même financés par une fondation … De l’art ? 

Oui, je le sais, nous sommes loin de la Bruche, mais quand même …

Catégories : Humeur

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Enter Captcha Here :