«

»

Fév 17 2016

Imprimer ceci Article

LINKY, le nouveau compteur communicant

compteurs-linky

Le nouveau compteur communicant Linky sera déployé dans chaque foyer, à partir de décembre 2015 jusqu’en 2021 … Soit environ 35 millions de compteurs. Il devrait permettre de mieux comprendre et mieux maîtriser la consommation d’énergie. Chacun peut se poser de nombreuses questions. Les deux petites vidéos réalisées par ERDF ci-dessous devraient répondre à quelques unes.

Toutefois, les associations de consommateurs lui reprochent d’être conçu dans l’intérêt exclusif du gestionnaire du réseau. Extrait d’un article de « Que choisir »

L’intérêt décisif de ce nouveau compteur pour les usagers, c’était la promesse qu’il permettrait des économies d’énergie, chacun pouvant surveiller sa consommation au jour le jour en temps réel. Cette obligation de suivi en temps réel figure d’ailleurs dans la loi Grenelle 1. De plus, selon l’avis publié par l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, sans cet affichage des consommations en temps réel, « les bénéfices pour le consommateur en termes de la maîtrise de la demande d’électricité restent théoriques ». On ne saurait être plus clair. Qu’importe, le gouvernement a tranché, il n’y aura pas d’affichage des consommations en temps réel. La seule obligation d’ERDF consiste à rendre possible une consultation des consommations sur Internet. Mais pour les connaître en temps réel, il va falloir payer. Les fournisseurs d’énergie se frottent les mains, c’est une option supplémentaire qu’ils vont pouvoir facturer ! Un scandale absolu puisqu’à l’origine ces compteurs devaient s’inscrire dans une stratégie d’économies d’énergie.

Certaines communes ont même délibéré un refus de voir installer ces compteurs sur leur territoire. Et Santé Publique Editions parle même de fiasco technique, industriel, financier et sanitaire.

Annie Lobé, journaliste scientifique a publié un texte le 26 octobre 2015, dont voici le résumé :

1- Au plan technique, les câbles, fils et appareils électriques ne sont pas prévus pour transporter des radiofréquences.
2- L’analyse technico-financière ne prend pas en compte le remplacement des compteurs et des concentrateurs dès la deuxième génération dans respectivement 15 ans et 10 ans.
3- L’informatisation des réseaux électriques rendra la France vulnérable au piratage, à l’espionnage et au cyber-terrorisme pouvant provoquer le black-out.
4- Les radiofréquences CPL du Linky sont officiellement classées « potentiellement cancérigènes » (catégorie 2B) depuis 4 ans par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’OMS.
5- Le système Linky est déjà obsolète et le sera encore plus à la fin du déploiement des 35 millions de compteurs, dans 7 à 8 ans, en 2022-2023.
6- Conclusion : le système Linky est une fausse solution virtuellement élégante mais catastrophique dans la réalité, qui devrait être abandonnée sur le champ.
7- Nombreux avertissements : la ministre Ségolène Royal fait la sourde oreille

Lien Permanent pour cet article : http://infobruche.fr/linky-le-nouveau-compteur-communicant/

2 comments

  1. Heinrich Michèle

    Bonjour

    Ayant envie de m’installer sur votre commune, j’ai regardé avec attention votre site. Et m’interroge sur les raisons qui font accepter l’installation du compteur Linky.

    Alors que de nombreux pays européens ont refusé (sur le plan national) la mise en place de ce compteur, à très juste titre et pour protéger les habitants, la France accepte. (Je suis attristée de ce récurrent comportement de mouton lorsqu’il s’agit de se positionner en vue de protéger les citoyens contre les grands groupes -pharmaceutiques, chimiques, autoroutes, ERDF etc.).
    Néanmoins de plus en plus de communes françaises refusent la mise en place de ce compteur soi-disant « communiquant ».

    Peut-être serait il utile de bien vérifier le plus apporté par ce compteur.
    Du point de vue consommation aucun plus. Du point de vue ERDF un gros gain d’argent et moins de travail.
    Pour ce qui est des habitants, ils seront soumis à des fréquences nuisibles à leur santé qui vont les affaiblir à moyen terme (cf. les sites des associations tout à fait crédibles comme « Robin des Toits » ou « Next-up » dont le but est de préserver la santé publique).

    Les compteurs électriques sont la propriété des communes, les communes peuvent refuser leur pose, les modalités en sont simples et sont bien expliquées.
    De plus, le maire peut être tenu responsable des problèmes de santé et d’électro-sensibilité, rencontrés par les habitants suite à la pose du compteur chez ses administrés, tout comme par les incendies provoqués par ces nouveaux compteurs.

    Pour quelles raisons valables faut-il faire subir aux habitants ces radiations non négligeables ?
    Et il y a d’autres nuisances : par exemple celle d’être relié, par ce compteur, à tout un réseau, accessible et qui enlève un peu plus de liberté individuelle.

    Il ne suffit pas de lire la propagande d’ERDF, qui ne va pas dire que son compteur est nuisible, mais aussi, avec objectivité et honnêteté, les différents avis, enquêtes, relevés scientifiques et témoignages d’autres origines.
    D’ailleurs cela me fait sourire : ERDF avance comme argument que nous pourrons surveiller la consommation. ERDF a besoin que les foyers consomment de l’énergie afin d’avoir une rentrée d’argent et ne va pas mettre quelque chose en place qui permet de moins consommer. Certes, nous pourrons surveiller la consommation ! Mais ça sert à quoi de la surveiller ? Chacun est assez intelligent pour savoir ce qui chez lui est énergivore.

    Je vous propose de prendre le temps pour consulter les informations de Robin des Toits, de Next-up, pour ne citer que ces deux associations.
    Pourquoi ne pas se renseigner avant d’accepter l’installation sur la commune ?
    Pourquoi ne pas remettre en question cette installation tant qu’il est encore temps ? Le maire et le Conseil municipal, à qui les habitant font confiance, ont ce pouvoir, mais aussi ce devoir.

    Notre santé se dégrade, pourtant il est important de rester au moins en aussi bonne santé qu’aujourd’hui, ou même de l’améliorer (ce qui va être difficile car cela demande une prise de conscience écologique par chaque citoyen).
    Il est important pour l’avenir de la planète et le nôtre, de consommer moins d’énergie, ce n’est pas en surveillant le compteur, ou en soumettant les gens aux radiations qu’on va y arriver, mais en agissant de façon intelligente. Pourquoi ne pas faire au niveau de la commune une information allant dans ce sens ?

    Cordialement

    1. Alyo67

      Les propriétaires de logement peuvent refuser la pose du Linky, bien que la pose soit inscrite dans la loi. L’amende de 1 500 € initialement prévue a été supprimée.
      Par ailleurs, il faut rappeler que tout obstacle apporté irait à l’encontre des obligations légales et réglementaires auxquelles le distributeur est tenu. Il apparait ainsi qu’un vote défavorable d’un conseil municipal n’aurait que peu de poids juridique dans une opposition au distributeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*