Catégories Vie politique

Intercommunalité


 

Selon Wikipedia, « L’intercommunalité est le regroupement de communes ou de municipalités dans une structure légale en vue de coopérer dans un ou plusieurs domaines comme l’eau, les ordures, les transports, les infrastructures comme les piscines ou bibliothèques, économique, l’aménagement ou l’urbanisme ».

Ce qui me semble être une définition plutôt approximative. J’y relève toutefois deux termes qui méritent que l’on s’y arrête : regroupement et coopérer.

Regoupement de communes : c’est bien de cela qu’il s’agit. On prend un certain nombre de communes en continuité géographique, et chacune désigne ses délégués qui la représenteront dans le conseil communautaire. Nous voici devant le premier écueil, car le nombre de représentants de chaque commune est proportionnel au nombre d’habitants. Vous voyez le problème ? Les communes du centre de la Vallée peuvent décider, ou empêcher de décider … ce dont elles ne se privent pas. Sachant que par ailleurs chaque village a son église en son centre, que les motivations des uns et des autres sont très variées, et que … Tout ceci au nom d’une solidarité affichée en permanence.

Ensuite, j’avais remarqué le terme « coopérer ». Mais à la suite des observations précédentes, je ne sais plus quoi dire de plus. Naturellement, même en tenant compte du fait que chacun souhaite favoriser sa commune, j’imaginais naïvement que les décisions collectives pouvaient être prises dans l’intérêt du plus grand nombre. C’est ainsi que j’ai digéré (mal) la décision de réaliser une piscine à La Broque, puisque une très courte majorité (des communes du centre) le souhaitait. Par contre, à l’occasion d’une décision de transfert de compétence, ce sont des intérêts plutôt particuliers qui ont imposé leur vue par une minorité de blocage. Ce que je  digère pas.

Nous allons entrer dans la période pré-électorale avec la danse des prétendants. J’aimerais croire qu’il ne s’agit que de vocation, d’envie de servir la collectivité au mieux. Je revendique le droit de croire au père Noël !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire